Une marche pas comme les autres

Retour au bercail

Voilà, j’en ai assez de ne pas avoir chaud, je retourne à la maison pour refaire un sac pour l’Europe, car j’aurais trop chaud avec mes vêtements pour l’Islande.
J’ai adoré cette île, ses paysages grandiosements sauvages.

La majorité du temps tout s’est très bien passé, j’ai omis de parler des moments difficiles, car je ne voulais pas inquiéter les gens. Ce fut à la hauteur de mes espérances, mais j’avais oublié d’inclure le vent nordique ainsi que la pluie tous les jours à mes plans, ce qui a changé le ressenti et les désagréments.
Une chose est certaine j’ai gouté à leur vent froid et fort !

La vie est difficile ici pour les habitants, tous les Islandais à qui j’ai parlé me l’ont dit et je n’ai aucune difficulté à le croire. Pas étonnant que les gens ici soient des costauds, sinon ils ne passeraient pas au travers !

Annie, tu as gagné ! J’y serai resté 5 semaines, allo les 6 mois 😄
Vais aller où la température sera plus clémente, ce qui fera que mon mammouth sera plus léger.
Peut être y aura-t-il d’autres marches en Europe sur le blog plus tard…. je verrai.

Bon été à tous et merci de m’avoir suivie et encouragée !
À moi la chaleur et le «y fait chaud, ça pue, pis on est ben» !!!!!
Vous laisse avec un mélange islandais !
Merci à toi Régis pour le super blog que tu m’as fait, car sans toi je n’aurais pas pu partager ainsi mon grand rêve islandais😘


  • Eloise Day

    est ce que tu es revenue?